''In addition, he gave the musical figures contoured form and acted with convincing break strategy between the phrases. Especially the final groups he knew how to set ingeniously. The highlight was the masterfully designed and configured Passacaglia by Biber. Almost "cool" Lusson unfolded the registers of the baroque violin.''

''On notera la qualité de son et la virtuosité subtile d’Augustin Lusson, qu’il déploie tout au long du concert.''

''...on sent chez les cordes et en particulier chez Augustin Lusson une envie très nette d’aller plus loin qu’un strict respect du texte – d’ailleurs amplement maîtrisé. Les respirations sont très marquées, au propre comme au figuré, les articulations libres, les phrases énoncées avec naturel comme si elles venaient d’être inventées, et on sent dans la tenue générale une affinité avec le jazz, ou même, dans la musette de l’Air Gay, avec la musique folklorique.''

''Il varie les ressources d'un jeu extraverti et libre (...). La palette de timbres de Lusson, l'incarnation des volutes instrumentales, la solidité des doubles cordes sont remarquables en soi. Et l'intelligence du jeu collectif prolonge la folie du soliste funambule. ''

Philippe Ramin - Diapason, 2019

''...his technique is astonishing, and that came to the fore in particular in the pieces by Jones. However, in the other works on the programme he showed that he has more to offer than technical brilliance. He knows how to compel an audience with his interpretation of less unconventional stuff as well.''

"Augustin LUSSON, violoniste virtuose et nouveau prodige de la scène baroque propose avec les instrumentistes de son ensemble The Beggar’s Ensemble la captation de leur concert qu’ils auraient dû donner le 2 février à l’Auditorium Saint-Germain de Poitiers. Le programme met l’accent sur l’école britannique de violon au début du XVIIIè, période et esthétique encore méconnus, qui renaissent ainsi, fruit de « longues recherches »…"

"Une découverte qui confirme aussi la place d’Augustin Lusson parmi les plus doués archets de sa génération."